Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 06:30

Ah Paris, ville lumière ! Les champs Elysées, les Grands boulevards, Pigalle, les illuminations de Noël*, les enseignes des grands magasins, une ville toujours éclairée, qui ne dort jamais. C’est pour toutes ces raisons que l’on a appelé la capitale : ville lumière.

 

Ce surnom serait donc assez récent et serait dû à l’une des très nombreuses inventions deparis_014.jpg Thomas Édison : l’ampoule électrique. Tout cela est très logique, évident même, sauf que…

 

La Lucetia Parisiorum, citée par Jules César, doit son nom au gypse des carrières proches de la ville, qui, avec l’éparpillement de ses poussières, recouvrait arbres, routes et habitations, pour laisser apparaître un panorama resplendissant, comme si elle était dotée d’une lumière propre.


Zeus, en tant que donneur de lumière, était aussi appelé Lucetius, et Héra, lié à la lumière lunaire, était surnommée Lucetia (dans ces deux cas, la composition du nom utilise la racine grecque leuk ; en latin lux ; en italien luce ; en français « lumière »).


Le nom de Lucotèce fut donné à une banlieue de Lutèce, située sur la rive gauche de la Seine, à l’emplacement de l’actuel Jardin des Plantes. Il viendrait du mot gaulois lucotetia, qui signifie « marais ». À moins que ce ne soit l’inverse. Autrement dit, que les gaulois aient utilisé le nom de la ville bâtie sur un marais, et citée par Ptolémée, pour en faire un nom commun signifiant « marais »… Le nom de Lutèce est la forme francisée de Lucetia, utilisée par César dans la Guerre des Gaules.

 

Alors, Lutèce, ville lumière...

 

 

* En vérité, les illuminations féériques ont quasiment disparue de la capitale. Par ailleurs, utiliser le mot Noël pour désigner la période, se fait de moins en moins. Noël étant volontairement noyé dans le terme : fêtes de fin d'année : appellation laïque.:

Repost 0
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 11:59

Guy Montagné nous propose une imitation du célèbre accadémicien Alain Decaux dans la narration de la bataille d'Alésia. L'histoire tourne vite au vinaigre à cause d'une carafe d'eau remplie par erreur avec du rhum blanc.. Cliquez ici.

 

 

Repost 0
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 18:12

  En 1525, fut imprimé un livre intitulé Mirabilis Liber. Écrit en latin, son nom signifie « Livre Merveilleux » ou encore « Livre des Prodiges ». Il s'agit d'un recueil populaire et anonyme de prophéties et prédictions chrétiennes attribuées à des saints, des oracles antiques ou encore des devins. Les prophéties rassemblées dans ce livre ont été retranscrites par divers auteurs, arrangées et même probablement manipulées par rapport aux textes et légendes d'origine. 

  Quelle est la part du vrai et du faux dans cet ouvrage...

 

  Saint Césaire d'Arles aurait, en 540, prédit la Révolution de 1789 :cesaire

 

  Annonçant un profond bouleversement de la société pour 1510 ou au delà, Césaire prévoit que l'Église universelle s'affligera de la spoliation des églises, de la dévastation et de l'éruption d'une noble cité. Le royaume et l'église de France seront en butte à tout l'univers. L'Église sera dépouillée de tous ses biens temporels, et tous ses membres, si puissants qu'ils soient, devront s'estimer heureux en restant à leur place, si la vie leur est conservée.

  Alors toutes les églises seront souillés et profanées; les femmes consacrées au Seigneur, fuiront de leur monastères; la malice des hommes se tournera contre l'Église; personne, pendant plus de vingt-cinq mois, n'en pourra suspendre le cours. Il n'y aura ni roi en France, ni pape à Rome. Celui qui gouvernera toute l'Église changera son siège. Le pasteur et les princes de l'Église, expulsés, fuiront et trouveront à peine un refuge où ils puissent seulement se reposer avec les leurs, et manger le pain de douleur dans cette vallée de larmes. La religion sentira dans un morne silence l'effet de la frayeur qu'inspirera la fureur d'une colère qui s'abandonnera aux plus affreux excès.

  Le texte de cette prophétie porte qu'alors ceux qui gouverneront le royaume de France seront tellement aveugles, qu'ils ne pourront trouver parmi eux des défenseurs : la colère du Seigneur se tournera contre eux et contre les plus grands et les plus puissants du royaume; elle se manifestera contre tous en général et en particulier, et ne cessera parmi les Français, que leur royaume ne soit presque entièrement  détruit. La terre dans beaucoup de lieux sera nue, les sciences et les mœurs périront dans le royaume de France; alors les Français, remplis d'orgueil et de fureur, se révolteront contre leur propre souverain; et presque tous les nobles, en si grand nombre qu'ils soient, seront chassés de leur dignité et de leurs propriétés, et cruellement massacrés.

  Beaucoup diront égal, égal, égal, poursuit Césaire; mais il n'y aura point d'égal. Le plus grand prince fuira et sera ramené dans son château. Il y aura un honteux carnage, un renversement et un massacre des roi, ducs et barons, et d'un grand nombre des plus grands et des plus puissant seigneurs. La plus infâme trahison éclatera par rapport à la captivité du roi de France : alors les princes les plus nobles seront mis en prison. Par un événement épouvantable le roi sera affligé de douleur et de supplice par les siens.

  Continuant de décrire plus de 1200 ans auparavant ce qui s'avèrera être la Révolution française, Césaire avance que le peuple fera des lois de sa propre volonté, et ensuite l'aigle [Napoléon] volera par le monde, et se soumettra beaucoup de nations; mais le royaume de France sera envahi dans toutes ses parties, et restera presque détruit. Beaucoup de nations seront ébranlées par de nouvelles constitutions, mais elles resteront et régneront suivant leurs anciennes. Les nations voisines de la France seront tristement combattues par l'Arménie, la Germanie, la Phrygie et la Décie. Les Français s'empareront de toutes, ils feront des camps les mieux fortifiés; les villes les plus puissantes et les plus terribles seront prises; elles soutiendront des combats; mais bientôt l'état du royaume sera changé par la justice divine.

  Les villes de France désolées, seront abandonnées, pillées et détruites; les biens et l'avantage de la république seront totalement mis dans le silence; la partialité et la singularité seront en vigueur : alors personne ne gardera la foi qu'il aura promise à son voisin, chacun cherchera à se tromper l'un l'autre; et il y aura dans tout le royaume une famine très cruelle. La gloire des Français sera changée parce que le roi sera humilié et privé de sa couronne. Le peuple la donnera à un autre, auquel elle n'appartiendra pas, mais un jeune captif recouvrera la couronne des lys, et détruira les enfants de Brutus, dans leur île, en sorte qu'il ne sera pas fait mention d'eux. Alors un pape, animé par l'esprit de Dieu, réformera l'église et les ecclésiastiques, à leur ancienne coutume de vivre. C'est ainsi qu'il n'y aura plus qu'une foi, et que tous les Français, réunis d'opinion, s'aimeront pendant longues années, conclut Césaire.

 

  Source : Magazine La France pittoresque n°38 d'après : Prophétie, écrite en 540 par Césaire, évêque d'Arles, mort en 542, et imprimée en 1525 paru en 1815. Ouvrage déposé à la bibliothèque Royale (Livre numérisé)

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de LUTECE
  • Le blog de LUTECE
  • : Petits dossiers sur des thèmes historiques simples mais serieux
  • Contact

Facebook

Retrouvez et devenez amis du Blog de Lutèce sur facebook

Recherche

English & Deutch versions

1348995815 United-Kingdom-flag1348995857 Germany-Flag

Site sélectionné par :

elu-sdj

Livres à lire sur le blog

Vercingétorix - Camille Jullian

L'oeuvre intégrale cliquez ici

  Essai sur la condition des Barbares - Eugène Léotard

Pour lire cliquez ici

 

Articles à venir

_ La borne militaire de l'Empereur Victorin