Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 11:30

  Il y a quelques années, sur la route départementale 209, - la via Agrippa de l’époque romaine, a été découvert un vaste ensemble cultuel qui s’étend sur plus d’1 km et offre, à défaut de monuments encore en élévation, des trouvailles uniques et de nombreuses substructions révélées, année après année, par les sondages préalables des parcelles à vendre et les campagnes de fouilles programmées.

  À châteaubeau (65 km de Paris) on a trouvé par exemple, un petit taureau de bronze très bien conservé, quelques pièces de monnaie, des bijoux,  mais aussi et surtout, une « tuile gauloise ». Lors de la fouille d'un puits public en 1997, les archéologues ont encarte postale tuile onze lignes (WinCE) effet découvert une tuile complète (simplement cassée nettement en 2 morceaux) comportant une inscription de 11 lignes en écriture cursive très soignée, l’un des rares documents en langue gauloise trouvés dans le nord de la France et qui daterait de la 2ème moitié du IIe siècle - IIIe siècle de notre ère.

  L'interprétation de son texte suscite de nombreuses questions. Pierre-Yves Lambert, linguiste chercheur-enseignant spécialisé dans l’histoire et l’étymologie des langues celtiques, s’y est longuement penché et y voit un contrat de mariage dans une famille aisée.

« Le fait que ses bords latéraux soient noircis laisse à penser qu’elle a peut-être vraiment été utilisée en tant que tegula (tuile plate) sur un toit, recouverte par des imbreces (tuiles rondes utilisées avec les tegulae pour les toitures de l’époque).

  Une première brique portant une inscription avait été découverte par Victor Burin au XIXe siècle. D'autres éléments de construction en terre cuite, gravés de textes ou de dessins, ont depuis été découverts sur les différents sites fouillés.

  La tuile pèse 5 kg et mesure 36 x 29 cm pour une épaisseur de 1.2 cm. Le contexte de découverte donne une fourchette de datation comprise entre la deuxième moitié du IIe siècle jusqu'au IIIe siècle. Cette tuile a probablement été écrite de façon à pouvoir être lue sur un lieu public.

 

           Voici le détail de ce texte (lecture de P.-Y. Lambert) :

               NemmaliIumi beni. uelonna incorobouido
               neIanmanbe gniIou apeni temeuelle Iexsete si
               Sueregeniatu o quprinnopetamebissi Ieteta
               miIiIegumi.suante ueIommi petamassi Papissorei
               suninitesi IegiIinna anmambe Ieguisini
               siaxsio u beIiassunebiti moc upiIummi ateri
               xsi Iadore core. muana IegumisinebeIassusete
               sue cluio u sedagisamo cele uiro Ionoue
               IIobiIe beliassusete re gu Iexstumisendi
               miosetingi PapissoreibeIasssetemetingise
               tingi beIassuretere garise Iexstumisendichateaubleau1

Partager cet article

Repost 0
Published by Lutece - dans Les Gaulois
commenter cet article

commentaires

sittelle 01/10/2011 20:10


C'est l'ancêtre des panneaux d'information municipaux !


Présentation

  • : Le blog de LUTECE
  • Le blog de LUTECE
  • : Petits dossiers sur des thèmes historiques simples mais serieux
  • Contact

Facebook

Retrouvez et devenez amis du Blog de Lutèce sur facebook

Recherche

English & Deutch versions

1348995815 United-Kingdom-flag1348995857 Germany-Flag

Site sélectionné par :

elu-sdj

Livres à lire sur le blog

Vercingétorix - Camille Jullian

L'oeuvre intégrale cliquez ici

  Essai sur la condition des Barbares - Eugène Léotard

Pour lire cliquez ici

 

Articles à venir

_ La borne militaire de l'Empereur Victorin