Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 08:34

  À partir du Vè siècle avant Jésus-Christ, les Gaulois, habillés, parés de bijoux et armés pour les guerriers, sont inhumés dans des tombes rectangulaires. De nombreuses céramiques, dont certaines contenant des provisions liquides ou solides (quartiers de viande, œufs, noix) sont placées dans les sépultures.

Les guerriers de haut rang sont ensevelis en armes, accompagnés de leur char de combat à deux roues. Les éléments de harnachement des chevaux tirant ces véhicules sont présent dans les tombes, mais jamais les chevaux. Des récipients, en bronze importés d'Etrurie ou de Grèce, et utilisés lors des banquets funéraires complètent le mobilier.

Tous les morts n'ont pas le droit à une sépulture. Des squelettes sont déposés dans des silos (réserves à grain) et parfois même, surtout des enfants en bas âge sous le sol des habitations.

Des tombes collectives referment des hommes inhumés en compagnie de plusieurs chevaux dans une mise en scène indéchiffrable aujourd'hui. Des restes de chevaux, parfois abondants, peuvent être découvert à proximité des nécropoles.

Les cimetières sont plus ou moins importants. Certains sont entouré d'un enclos funéraire. Les tombes peuvent être regroupées de manière bien nette, peut-être par famille. Hommes et femmes sont parfois séparés dans des quartiers différents.

L'inhumation est rare dans rare pour les trois derniers siècles. Elle est alors réservée à des personnes jeunes, probablement non adulte socialement, mais déjà trop âgé pour être abandonnés sans soin, dans un silo.

L'incinération prédomine dès le premier siècles avant J.C.. Une ou plusieurs urnes ainsi que les cendres du défunt, sont déposées dans une cavité creusée dans la terre. Les armes ne sont plus brûlées, mais pliées en deux, "sacrifiées". Elles sont d'ailleurs extrêmement rares. Dorénavent on partait dans l'au-delà avec ses outils, témoignage de la montée d'un nouvelle classe : les artisans.

On note l'absence dans les tombes de figurations des dieux gaulois ce qui peut s'expliquer par le fait que si ces représentations étaient faite en bois, elles ont alors aujourd'hui disparues.

 

Tombe d'un aristocrate Gaulois.

 

P1020739

 

P1020737

 

  1. Corps enveloppé dans un linceul de lin.

  2. Fibule en bronze.

  3. Épée dans son fourreau avec ceinturon en cuir à anneaux et boucle de fer.

  4. Lance.

  5. Tissus en laine.

  6. Cercueil monoxyle.

  7. Vase bobine.

  8. Coupe en céramique.

  9. Écuelle en céramique.

10. Sayon.

11. Bouclier.

12. Pixyde en bois tourné.

13. Écuelle en bois avec lentilles.

14. Demi-porcelet.

15. Amphores italiques.

16. Coffrages en bois de chêne.

17. Plafond en planche de chêne.

P1020740.JPG

 

Sources : Fiche pédagogique du Musée d'Archéologie Nationale  -  Exposition "Gaulois, une exposition renversante" Cité des Sciences.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lutece - dans Les Gaulois
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de LUTECE
  • Le blog de LUTECE
  • : Petits dossiers sur des thèmes historiques simples mais serieux
  • Contact

Facebook

Retrouvez et devenez amis du Blog de Lutèce sur facebook

Recherche

English & Deutch versions

1348995815 United-Kingdom-flag1348995857 Germany-Flag

Site sélectionné par :

elu-sdj

Livres à lire sur le blog

Vercingétorix - Camille Jullian

L'oeuvre intégrale cliquez ici

  Essai sur la condition des Barbares - Eugène Léotard

Pour lire cliquez ici

 

Articles à venir

_ La borne militaire de l'Empereur Victorin