Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 15:43

  La fabrication des tissus est une activité artisanale qui fut assez bien décrite par certains auteurs antiques. Par leurs textes, nous savons que les Celtes tissent des tissus de tous types, en laine, en chanvre, et en lin. Ils pratiquent la teinture – par exemple avec la pourpre d’airelle – et imitent la pourpre tyrienne avec des herbes.

  Ces professions fabriquent des étoffes et des tissus pour les vêtements, l’ameublement, les voiles de navires, la literie, les couvertures, et des sacs de toiles pour conserver, filtrer, porter… Le choix de la grosseur des fils de trame et de chaîne donnera légèreté ou épaisseur au tissu. Chaque couleur a sa navette. Le jeu de couleur des fils de chaîne et de trame reproduit des décors géométriques ou stylisés. La qualité, l’intérêt de l’étoffe vient du choix, du mélange et de la qualité des matériaux utilisés et de la façon de tisser : lâche, serrée, avec bouclettes ou poils, sur une ou deux faces.

Les-vetements-celtes 280297-M

  Les tissus sont de couleur unie ou bariolée. Les tissus décorés nous sont connus des le Hallstatt grâce à leur conservation des les oxydes métalliques. Le tissu à carreaux, dont l’héritier est le plaid écossais, est une invention gauloise. Le chatoiement de couleur obtenu grâce aux teintures égaie les vêtements, les tentures et les autres pièces d’ameublement. Les spécialistes des tissus ont observé et confirmé les écrits antiques sur le goût des Gaulois pour les couleurs vives. Ils ont retrouvé des traces de verts, violacé, rouge, orangé et brun. Cependant, c’est l’établissement de la liste des plantes tinctoriales du domaine tempéré européen et l’expérimentation des techniques qui a permis de mieux connaître les savoir faire des peuples celtiques. Deux techniques pour teindre sont utilisées, l’une à chaud, l’autre par fermentation.metier-tisser-gaulois2

  Le tissage sur métier à poids vertical se pratique dès le Néolithique final. Quant au métier dit « circulaire » où les fils verticaux sont liés aux extrémités et tendus par deux traverses, il apparait à l’âge du fer et devient courant à l’époque romaine.

  Les métiers à tisser sont en bois, et laissent comme trace les poids en argile du métier vertical. L’activité de tissage s’exerce dans l’habitat ou dans des petites constructions annexes, souvent excavées. On ignore s’il s’agit d’un travail uniquement domestique ou s’il existait des ateliers de production de série.

 

 

Source : Dossiers d'Archéologie N° 335

Partager cet article

Repost 0
Published by Lutece - dans Les Gaulois
commenter cet article

commentaires

sittelle 30/05/2011 18:32


D'après la tisserande-historienne de Samara, les Gaulois avaient 7 sortes de tissages, très élaborés; on peut voir les démonstrations detissages sur place, avec les autres métiers. Les laines sont
teintes aux pigments naturels et tissés. La Somme a beaucoup investi dans ces recherches, c'est plus que passionnant à Samara, près d'Amiens! les enfants reviennent avec le goût de l'histoire.
http://www.samara.fr Merci, c'est très intéressant. Bonne semaine !


Jean-Marie LETIENNE 30/05/2011 18:24


Bonjour - Sur mon dernier article "Sens et l'eau", j'ai mis un renvoie vers votre article sur les thermes. Bonne soirée à vous.


Lutece 07/06/2011 02:03



Merci, j'en ai fait de même ! A +



Présentation

  • : Le blog de LUTECE
  • Le blog de LUTECE
  • : Petits dossiers sur des thèmes historiques simples mais serieux
  • Contact

Facebook

Retrouvez et devenez amis du Blog de Lutèce sur facebook

Recherche

English & Deutch versions

1348995815 United-Kingdom-flag1348995857 Germany-Flag

Site sélectionné par :

elu-sdj

Livres à lire sur le blog

Vercingétorix - Camille Jullian

L'oeuvre intégrale cliquez ici

  Essai sur la condition des Barbares - Eugène Léotard

Pour lire cliquez ici

 

Articles à venir

_ La borne militaire de l'Empereur Victorin