Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 09:25

  Parthénius est un fonctionnaire gallo-romain d’origine arverne qui servit à la fois les Ostrogoths et les Francs. Il est né vers 485 à Arles et pourrait être le petit-fils de l’empereur Avitus et de l’évêque Rurice de Limoges. Cet homme très cultivé (il fut instruit à Ravenne au début du VIe siècle) devient rapidement patrice.


  Dès 507, recommandé à l’évêque d'Arles Césaire, il revient dans la cité rhodanienne où l'évêque guérit un de ses esclaves. Il se rend peu de temps après, peut-être en 508, à Ravenne comme ambassadeur de l’assemblée provinciale et représentant de la cité de Marseille.


  En 534, lorsque le préfet des Gaules Libère quitte Arles, il reste parmi les togefonctionnaires en place et après 536, sous la domination franque, devient patrice de Provence, Théodebert Ier lui confira alors la charge de lever les impôts.

Appelé vir illustrissimus[1], il reçoit ensuite en 544 le titre de magister officiorum[2] atque patricius pour la Gaule.


  Théodebert meurt en 546,  mais Parthénius garde sa tache de collecteur d’impôts. À peu près deux ans plus tard, la pression fiscale se faisant trop lourde, la colère gronde au sein de certaines villes.

  Parthénius n’est pas aimé. D'abord, c'est sa fonction qui n'est pas appréciée, il contrôle l’ensemble de l’administration impériale par l’intermédiaire du corps des agentes in rebus, chargés de mission qui acheminent les courriers et les ordres officiels, et qui enquêtent dans les provinces, surveillant les gouverneurs locaux, au point qu’on les surnomme les curiosi, et la mission qui leur a été confiée est souvent accomplie sans ménagement. Quant à lui, personnellement, issu de l'aristocratie gallo-romaine, on le voit comme celui par qui est venu l’impôt, il mange comme un glouton, n’a guère d’égard pour son entourage, on dit même que dans un accès de jalousie, il a tué son épouse.

  Non décidément, ce zélé fonctionnaire ne plaît pas beaucoup aux Francs de la ville de Trèves  qui vont lui faire payer son attitude.

  Averti de son retour dans la ville, des habitants se mettent  à sa recherche. Les évêques de la ville tentent bien de le cacher, mais découvert, il est lynché par la population.


   Il laissera toutefois le souvenir de sa culture littéraire et le maire du palais Gogon fera allusion à ses talents de rhéteur.


[1] personnalité illustre

[2] Le magister officiorum ou maître des offices est un haut fonctionnaire romain de l’époque du Bas-Empire

 

Parthénius par Grégoire de Tours, sur le blog Scripta manent.

 

Sources : Grégoire de Tours – Histoires des Francs – Livre 3 _ Paul Petit, Histoire générale de l’Empire romain – éd. Seuil _ Arthur Malnory - Saint Césaire évêque d'Arles - gallica.bnf.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Lutece - dans La Gaule Romaine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de LUTECE
  • Le blog de LUTECE
  • : Petits dossiers sur des thèmes historiques simples mais serieux
  • Contact

Facebook

Retrouvez et devenez amis du Blog de Lutèce sur facebook

Recherche

English & Deutch versions

1348995815 United-Kingdom-flag1348995857 Germany-Flag

Site sélectionné par :

elu-sdj

Livres à lire sur le blog

Vercingétorix - Camille Jullian

L'oeuvre intégrale cliquez ici

  Essai sur la condition des Barbares - Eugène Léotard

Pour lire cliquez ici

 

Articles à venir

_ La borne militaire de l'Empereur Victorin