Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 16:03
Voici une lettre que Rémi, évêque de Reims, a écrit à Clovis 1er, roi des Francs, pour son avènement en 481. Il s'agit d'un véritable programme politique chrétien :

                                     Au seigneur insigne et magnifique par le fruit de ses actes, le roi Clovis, Rémi évêque.


  Une grande nouvelle nous est parvenue, selon laquelle vous avez pris l'administration de la Belgique Seconde. Il est dans la tradition que tu deviennes ce que tes parents ont toujours été.

  Ce que tu dois accomplir, pour que le jugement du Seigneur ne t'abandonne pas, ce sont encore de grandes actions puisque tu es parvenu au faîte des honneurs, parce que ce sont les actes qui témoignent en faveur de l'homme.

  Tu dois t'attacher des conseillers qui puissent être l'ornement de ta renommée. Ta bonté doit s'exercer de façon chaste et honnète. Tu dois faire honneur à tes prètres et recourir toujours à leurs conseils, car si tu t'accordes bien avec eux ta province en sera renforcée. Aide les habitants de tes cités, relèves les affligés, soutient les veuves, nourris les orphelins, et plutôt que de menacer fais en sorte que tous t'aiment tout en te craignant.

  Que la justice s'exprime par votre bouche, sans attendre de dons des pauvres et des pérégrins. Que prétoire soit accessible à tous et que personne n'en soit chassé. Tu possède les richesses paternelles, alors tu peux libérer les captifs et les absoudre du joug de la servitude. Si quelqu'un se présente à votre regard, qu'il ne se sente pas pérégrin.

  Amuse toi avec les jeunes, discute avec les vieux, et si tu veux régner, juge noblement.

En latin
Rumor ad nos magnum pervenit, administrationem vos Secundum Belgice susceptisse. Non est novum, ut coeperis esse, sicut parentes tui semper fuerunt : hoc inprimis agendum, ut Domini iudicium a te non vacillet, ubi tui meriti, qui per industriam humilitatis tuae ad summum culminisque pervenit, quia, quod vulus dicitur, ( ex fine ) actus hominis probatur. Consiliaros tibi adhibere debes, qui famam tuam possent ornare. Et beneficium tuum castum et honestum esse debet, et sacerdotibus tuis debebis deferre et adeorum consilia semper recurre ; quodsi tibi bene cum illis convenerit, provincia tua melius potest constare.Civos tuos erige, adflictos releva, viduas fove, orfanos nutre, si potius est, quam eridues, ut ommes te ament et timeant . Justinia ex ore vestro procedat, nihil sit sperandum de pauperes vl peregrinis ; ne magis dona aut aliquid accipere vellis ; paetorium tuum omnibus pateatur, ut nullus exinde tristis abscedat. Paternas quascunque opes possides, captivos exinde liberabis et a iugo servitutis absolvas : si quis in conspectu vestro venerit, peregrinum se esse non sentiat . Cum iuvenibus ioca, cum senibus tracta, si vis regnare nobilis iudicare.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de LUTECE
  • Le blog de LUTECE
  • : Petits dossiers sur des thèmes historiques simples mais serieux
  • Contact

Facebook

Retrouvez et devenez amis du Blog de Lutèce sur facebook

Recherche

English & Deutch versions

1348995815 United-Kingdom-flag1348995857 Germany-Flag

Site sélectionné par :

elu-sdj

Livres à lire sur le blog

Vercingétorix - Camille Jullian

L'oeuvre intégrale cliquez ici

  Essai sur la condition des Barbares - Eugène Léotard

Pour lire cliquez ici

 

Articles à venir

_ La borne militaire de l'Empereur Victorin