Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 07:00

À l'époque mérovingienne, les leudes forment les cadres supérieurs de l'aristocratie. Celle-ci est alors foncière, militaire et administrative. Les Gallo-Romains les plus riches détiennent d'énormes domaines couvrant des milliers d'hectares. Lorsque l'Empire s'effondre, ils en perdent une partie qu'ils doivent céder aux Francs, leurs vainqueurs, qui, d'ailleurs, connaissent aussi la propriété foncière. Mais les Francs s'attachent surtout au prestige militaire. Les Gallo-Romains ont, au contraire, renoncé au service des armes, depuis longtemps. En revanche, ils ont l'habitude des fonctions administratives, civiles et religieuses, propres à l'ordre sénatorial, alors que les Barbares ignorent jusqu'à la notion de service public.

 

La conception franque  de la royauté ne ressemblait en rien à celle du pouvoir romain, même si les souverains mérovingiens avaient pris les titres romains de princeps et de dominus. Nul ne se souciait de connaître les sources de l’autorité qui n’était légitimée ni par un sacre, ni par une élection, ni même par le jeu rigoureux de l’hérédité. Seul signe visible du pouvoir, le prince appelé à la royauté laissait pousser ses cheveux.

Le roi habitait un palais, qui n’était pas vraiment le siège du gouvernement, mais plutôt une grande maison sans grand luxe, sous l’intendance d’un major domus, ou maire du palais. La cour était  d’ailleurs ambulante, elle se déplaçait avec le roi, qui se rendait de villa en villa, au fur et à mesure qu’il vidait greniers et celliers. Pas de véritable administration, une chancellerie embryonnaire, ce qui explique la pénurie des actes officiers. En revanche, un nombre important de serviteurs et de dignitaires auliques entouraient le roi, chargés de la table, du cellier, des écuries, de la surveillance de la chambre du trésor : échanson, connétable, sénéchal, maréchal.

Pour assurer leur autorité, les rois mérovingiens cherchent à utiliser ces trois types d'aristocratie afin de disposer de la richesse, de la force et de l'autorité; c'est pourquoi155.JPG ils s'attachent les grands du royaume par un serment de fidélité spécial, le leudesamio, d'où le nom de «leudes» ou antrustions (du germanique trust) qu'on donne aux assujettis. Ces leudes assistent le souverain, dont ils forment l'entourage, dans la conduite du royaume. L'administration, fort réduite donc, demeure aux mains des descendants de la classe sénatoriale, mais les offices à dominante militaire, comme ceux de comtes et de ducs, passent aux mains des Francs. Pour récompenser leurs fonctionnaires, les rois leur cèdent, sous le nom des «bienfaits», d'importantes parties du domaine public, appelées «fisc royal». Ils leur accorderont également des privilèges juridiques, comme un Wergeld  triple de celui des hommes libres ordinaires.

Cependant, les leudes ne forment pas une véritable noblesse, puisqu'ils ne sont pas d'extraction noble; leur sort dépend de la faveur du prince et leur recrutement est très large et très mouvant: à côté de personnages d'illustre lignée, on peut rencontrer d'anciens esclaves, comme Leudaste devenu comte des étables royales puis comte de Tours.

Du jour au lendemain, les leudes peuvent tomber en disgrâce, voir leurs biens confisqués, heureux encore quand ils ont la vie sauve. Au cours du VIIe siècle cependant, le déclin de l'autorité royale leur permet de jouer un rôle croissant dans les révolutions de palais; ils s'organisent, prenant l'habitude de se réunir chaque année, au mois de mars. Ils ont d'abord pour animateur le maire du palais mais, peu à peu, celui-ci réussit à les dominer et à les utiliser pour s'emparer progressivement du pouvoir. Il s'approprie sa fonction en la rendant héréditaire; c'est une dynastie qui s'impose, comme celle des Pippinides, les futurs Carolingiens…

 

Sources : L'Histoire de France, 2000 ans d'images N°5 Larousse  www.ariane-genealogie.net (Les leudes - Les commis du maître)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de LUTECE
  • Le blog de LUTECE
  • : Petits dossiers sur des thèmes historiques simples mais serieux
  • Contact

Facebook

Retrouvez et devenez amis du Blog de Lutèce sur facebook

Recherche

English & Deutch versions

1348995815 United-Kingdom-flag1348995857 Germany-Flag

Site sélectionné par :

elu-sdj

Livres à lire sur le blog

Vercingétorix - Camille Jullian

L'oeuvre intégrale cliquez ici

  Essai sur la condition des Barbares - Eugène Léotard

Pour lire cliquez ici

 

Articles à venir

_ La borne militaire de l'Empereur Victorin