Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 20:45

  Au palmarès des noms de familles les plus portés en France, figure Martin avec environ 268 000 personnes. Il appartient à la catégorie des patronymes issus de noms de baptême, la plus importante. Les trois autres origines étymologiques possibles des noms de familles sont la désignation d'un lieu ou d'une localité, la traduction d'un métier ou l'évocation d'une caractéristique physique ou morale. Le nom de baptême Martin est très tôt popularisé par saint Martin, l'évêque de Tours, qui introduisit le christianisme en Gaule et fonda le monachisme français. martin-of-tours

  Ce fils de tribun militaire, né vers 316 dans la province romaine de Pannonie supérieure, correspondant à l'ouest de l'actuelle Hongrie, mort en 397 en Touraine, n'est encore qu'un jeune soldat, servant dans l'armée de l'empereur quand, selon la tradition qui l'a rendu célèbre, il déchire son manteau pour en donner la moitié à un pauvre. Celui que l'on surnomme «le paysan du Danube» en raison de son apparence négligée, est nommé évêque de Tours et poursuit son activité de missionnaire en Gaule. À peine est-il inhumé à Tours que son tombeau devient un lieu de pèlerinage.

  Nul autre saint ne sera plus populaire en France comme en témoigne le nombre impressionnant de villages et de paroisses qui lui sont dédiés. D'autres bienheureux du même nom favoriseront la diffusion du nom de Martin. À partir des XIe et XIIe siècles, le nom de baptême, qui jusqu'alors suffit à désigner un individu, est accompagné d'un surnom afin d'éviter les homonymies devenues trop fréquentes. Ce surnom, transmis héréditairement, se transforme au fil des générations en nom de famille. Les noms de baptême, tel Martin, souvent donnés de père en fils, ont couramment été conservés pour désigner toute la maisonnée.

  Le patronyme Martin donnera naissance à une multitude de variantes, parmi lesquels Martinet (un diminutif), Lamartine, Martinière, Martinat, ou encore Martinaud et Martineau (tout deux fréquents dans l'ouest de la France), aussi écrit Martinot en région parisienne ou Martinod en Haute-Savoie. L'orthographe des patronymes demeure en effet incertaine jusqu'en 1850, date de l'apparition du livret de famille. Elle est donc pendant des siècles soumise aux déformations orthographiques et locales comme le montrent les nombreux Marti, Marty, Martinon, Martinou, Martinelli et Martini, ces derniers issu de Martino, forme italienne et corse de Martin, ou Martinez, avec une terminaison espagnole en -ez (fils de), indiquant le filiation, présent dans une large moitié sud de notre pays.

 

Source : Historia N° 687

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de LUTECE
  • Le blog de LUTECE
  • : Petits dossiers sur des thèmes historiques simples mais serieux
  • Contact

Facebook

Retrouvez et devenez amis du Blog de Lutèce sur facebook

Recherche

English & Deutch versions

1348995815 United-Kingdom-flag1348995857 Germany-Flag

Site sélectionné par :

elu-sdj

Livres à lire sur le blog

Vercingétorix - Camille Jullian

L'oeuvre intégrale cliquez ici

  Essai sur la condition des Barbares - Eugène Léotard

Pour lire cliquez ici

 

Articles à venir

_ La borne militaire de l'Empereur Victorin