Jeudi 8 octobre 2009 4 08 /10 /Oct /2009 17:45


  A la mort de Childéric 1er en 481, c'est son fils Clovis qui devient roi des Francs Saliens.
  Clovis qui est né vers 465, est alors agé de quinze ans, cela parait jeune, trop jeune aujourd'hui, mais au Vè siècle, l'espérance de vie était plus courte qu'à notre époque (ce qui ne veut pas dire que personne ne vivait vieux), et surtout selon la loi salique (transmise oralement car pas encore écrite en 481), la nubilité (âge de se marier, "majorité") est à douze ans pour les filles et quatorze ans pour les garçons.
  Le prénom "Clovis" signifie : "illustre à la bataille" et Clovis le sera ! En français moderne, cela donnera "Louis" cependant, c'est le nom de Clovis 1er qui est retenu par les historiens, sinon il aurait fallu appeler Louis XIII, Louis XIV; Louis XIV, Louis XV etc...
 
  Dès son avènement, Clovis possède une double autorité : militaire, en tant que chef du peuple Franc; et civile puisque comme son père, il gouverne un territoire où vivent des citoyens de l'empire romain (gaulois, gallo-romain...).


  Le jeune Clovis 1er est un roi païen, mais il reçoit et écoute les nombreux conseils que Rémi, l'évêque de Reims, lui donne pour régner sagement et justement[1].
  Mais c'est un Franc et les Francs sont connus pour être de grands guerriers, aussi rapidement, l'envie d'agrandir son royaume le démange.

                                                                                Guerrier Franc

  Il décide tout d'abord de s'emparer du royaume de Soisson, une enclave Gallo-romaine contrôlées par Syagrius. Et en 486, il passe à l'attaque. Les combats sont féroces et la victoire des Francs est suivie, comme c'est l'usage, de pillages et de destructions. Clovis s'empare alors d'un domaine entre la Meuse et la Loire, dernier fragment de l'Empire Romain d'Occident.
  La prise de Soisson permet maintenant à Clovis de posséder tout le Nord de la Gaule.
  Le voila chef de guerre victorieux, craint de ses voisins et à la tête d'un royaume très riche et très étendu. Les Wisigoths, alliés de Syagrius ne voulant pas s'attirer les foudres du roi des Francs, livrent le chef romain au vainqueur de la bataille de Soisson qui le fait égorger un peu plus tard.
  Au cours de cette bataille, Chararic (ou cararic), cousin de Clovis et chef des Morins Belges (Francs saliens), qui était venu se battre aux côtés de Clovis s'était tenu à distance de la mêlée, attendant le dénouement des combats pour choisir son camp. L'armée de Syagrius se désagrégeant rapidement, Chararic se joignit aux hommes de Clovis, mais celui-ci n'est pas dupe et quelques années plus tard, il fait tondre et oblige Chararic et son fils à se faire moine, puis anexe leur territoire.
 
   A partir de 490, Clovis lance quelques raides victorieux contre des villes situées sur les terres d'Alaric II le chef des Wisigoths. L'idée de s'emparer de son royaume caresse probablement l'esprit du roi Clovis, mais l'heure n'est pas encore venue.
 
   En 493, à Soisson, Clovis épouse Clotilde[2], princesse Burgonde, fille de Chilpéric II, nièce du roi Burgonde Gondebaud. C'est le deuxième mariage de Clovis mais on ne sait hélas rien du premier. La reine Clotilde qui a été épargnée lors du massacre de ses parents et de son frère par leur oncle paternel, Gondebaud, est née en 475, elle est catholique et son influence sera grande auprès de son époux.
 
  En 496, les Alamans tentent à plusieurs reprises de pénétrer sur le territoire des Burgondes, alliés des Francs Saliens. Ils sont repoussés mais remontent vers le Nord et s'en prennent cette fois aux Francs Rhénans, eux aussi alliés de Clovis. Ce dernier, bien qu'il sache que les Alamans ont une armée plus fournie que la sienne décide de venir en aide à Siegebert, le roi Rhénan.
  L'affrontement a lieu à Tulpiacum (Tolbiac). Clovis a mis sur pied un plan audacieux pour vaincre les Alamans. Mais ceux-ci plus nombreux semblent prendre le dessus durant la bataille. Voyant la défaite se dessiner, le roi des Francs fait le serment de se convertir à la religion de Clotilde si son Dieu lui accorde la victoire. Et alors que la débâcle est proche, un retournement de situation s'opère qui permet aux troupes de Clovis de triompher.
  Homme de parole, le roi Clovis 1er se converti au catholicisme et se fait baptiser avec ses guerriers par l'évêque de Reims, Saint Rémi. Le baptême a lieu le 25 décembre 496, 497 ou 498 ou encore 499 (les historiens n'ont aucune certitude à ce sujet).
 
  Impressionné par les victoires successives de Clovis, Godegisile le roi burgonde de Genève, s'entend en secret avec le roi des Francs contre son frère Gondebaud. Et en 500, Clovis affronte ce-dernier à Dijon. Vaincu, le burgonde est contraint d'abandonner son royaume et se réfugie à Avignon.
  
  Si Clovis est très souvent occupé à faire la guerre, il ne néglige pas pour autant les affaires administratives. C'est durant son règne qu'il est décidé d'établir des lois écrites. A l'image de la loi gombette chez les Burgondes ou du bréviaire d'Alaric chez les Wisigoths, la loi salique, celle des Francs Saliens, est un code de procédure criminelle ainsi qu'un code de la famille. Elle a pour but de faire cesser les vengeances personnelles. La loi salique entre dans les plus petits détails et établie un barème précis des amendes à payer en cas de délit.
  
  On cherche a ramener la paix dans la société civile et les choses semblent vouloir également se calmer du côté des champs de batailles. 
  Alors que depuis le début du Vème siècle, les Wisigoths n'ont cessé de chercher à développer leurs territoires vers le Nord, on assiste à une volonté d'entente, certainement due au fait que le roi Alaric II a mesuré la force de Clovis. Le roi Wisigoth fait dire à Clovis : Si mon frère le veut, je lui suggère, Dieu aidant, que nous nous rencontrions". Clovis qui vient de signer un pacte d'alliance avec  les peuplades gauloises d'Armorique, accepte la rencontre. Un accord d'amitié et de paix est donc conclu. Mais alors qu'Alaric avait favorisé une réconciliation entre Clovis et Gondebaud, la situation va bientôt se retourner contre lui.
  Le royaume Wisigoth occupe les terres situées au sud de la Loire et à l'ouest du Rhône, ainsi qu'une grande partie de l'Espagne. Clovis regarde avec envie ce territoire depuis quelques années et au printemps 507, accompagné de ses alliés Burgondes et Francs Rhénan, il franchit la Loire afin d'en découdre avec Alaric II.
  L'affrontement à lieu dans la plaine de Vouillé, près de Poitier, et lors du terrible corps à corps qui s'est engagé, le roi Wisigoth est tué par Clovis en personne.


  Dès lors la route du sud s'ouvre à Clovis qui va conquérir Toulouse, l'Aquitaine, la Gascogne, le Languedoc et le Limousin.
  La victoire de Vouillé est d'une grande importance : Clovis marque d'une empreinte durable les futures frontières de la France car ses successeurs, Mérovingiens, Carolingiens puis Capétiens, pourront se prévaloir d'une suzeraineté plus ou moins effective sur les territoires qui seront plus tard le duché d'Aquitaine et le comté de Toulouse. De plus, dès 508, Clovis installe sa nouvelle capitale à Paris en lieu et place de Tournai trop excentrée par rapport aux nouvelles conquêtes.
    La même année, Théodoric, chef des Ostrogoths, contre attaque et ses troupes viennent à bout des Francs au sud de la Durance (Provence). Arles, Orange, Avignon ainsi que Narbonne sont reprises.
  Lorsque la guerre prend fin, en 510, Clovis est alors en possession de la majeure partie du royaume des Wisigoths et Théodoric le Grand, de la Provence et de la Narbonnaise, à l'exception de Toulouse.

  A sa mort, le 27 novembre 511, Clovis a assuré l'essentiel en garantissant le trône à ses fils et durablement changé le visage de la Gaule en lui redonnant une unité, un roi catholique, et en faisant de Paris sa capitale[3]. Mais les règles de partage entre les héritiers mâles vont fragiliser ces acquis.

[1] http://dossierstorique.over-blog.com/article-lettre-de-l-eveque-remi-a-clovis-38886239.html
[2] http://dossierstorique.over-blog.com/article-clotilde-reine-des-francs-39258020.html
[3] http://dossierstorique.over-blog.com/article-sainte-genevieve-de-paris-42459054.html

Par Lutece - Publié dans : Les Mérovingiens - Communauté : L'HISTOIRE DE FRANCE
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

English & Deutch versions

1348995815 United-Kingdom-flag1348995857 Germany-Flag

Site sélectionné par :

elu-sdj

Livres à lire sur le blog

Vercingétorix - Camille Jullian

L'oeuvre intégrale cliquez ici

  Essai sur la condition des Barbares - Eugène Léotard

Pour lire cliquez ici

 

Articles à venir

_ Le coq Gaulois

 

Recherche

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés