Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 10:02

  Né d’une onomatopée descriptive, le « barbaros », c’est d’abord celui qui n’émet, à l’oreille des Grecs, que des sons inarticulés, une sorte de « ba-ba-ba-ba » dénué de sens. Certes, le mot n’est guère flatteur puisque l’on oppose ainsi des êtres doués d’un langage complexe – et donc de la pensée – à ceux dont la voix ne peut transmettre que des informations sommaires. Illusion certes, dont les Hellènes ne sont pas dupes : ils saventbarbares-trajan que les « barbares » parlent des langues différentes les unes des autres, au vocabulaire riche et complexe, et sont capables, pour quelques-uns, des les écrire. Ils n’ignorent d’ailleurs pas qu’eux-mêmes doivent l’écriture à des étrangers - les Phéniciens. La barbarie ne qualifie guère, en définitive qu’une étrangeté de comportement par rapport aux Grecs.

  Pourtant la notion évolue peu à peu dans un sens négatif. Chez Aristote, par exemple, au IVe siècle avant Jésus-Christ, elle est associée à celle d’esclave. Le philosophe en tire une conséquence logique : se des peuples sont fait pour l’état servile, c’est que leurs qualités morales les rendent indigne d’un autre statut.

  Étape suivante : la conquête du Proche-Orient par Alexandre, au IVe siècle av. J.C., place de fait de nombreux peuples sous la domination de macédonienne. Du même coup, prenant sans doute conscience concrètement de la variété des barbares, les Grecs emploient désormais ce nom pour désigner tous les peuples placés au-dehors des royaumes fondés par les descendants du conquérant.

 Une évolution décisive, enfin, semble se produire sous l’Empire romain, lorsque le terme, prolongeant cet héritage, désigne les populations acharnées à envahir le territoire de Rome. L’image du barbare s’associe désormais à la violence, au meurtre, au pillage, à une volonté délibérée de détruire les bases mêmes de la civilisation gréco-romaine.

  De même, les assauts que subit la chrétienté de la part des peuples du Nord, de l’Est, plus rarement du Sud, sont autant de d’occasions de confronter une certaine image de la « civilisation » à une sauvagerie indistincte et sans limites. Certes, il existe des gradations et les Huns ont le triste privilège de remporter la palme de la barbarie. A cela nul autre remède que la conversion : Charlemagne sait transformer des Saxons en chrétiens, les dépouillant ainsi de leur barbarie native.

   Le mot passe de mode à l’âge classique, sauf à désigner les tribus d’autrefois. Il commence, dès cette époque, à décrire un comportement plus qu’un état. C’est de cette longue gestation, que naît, d’une certaine manière, la Déclaration universelle des droits de l’homme qui interdit implicitement de qualifier un peuple de barbare pour la seule raison qu’il posséderait d’autres mœurs ou une autre religion, a fortiori une autre langue.

  Le terme acquiert alors une valeur morale péjorative d’une extrême puissance, désignant les comportements d’une brutalité hors du commun, la cruauté inouïe. À l’issue de la seconde guerre mondiale, le camp vainqueur a donné une définition juridique de l’utilisation du qualificatif, en prenant soin d’omettre les « actes barbares » commis dans son camp.  Aujourd’hui on poursuit devant les tribunaux civils, des délinquants pour « actes de barbarie ». De l’onomatopée descriptive on est ainsi passé à la notion juridique, l’une des plus infamantes que l’on puisse accoler à un individu ou à un groupe.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sittelle 17/07/2011 10:43


B, bebe, baba, le premier babil du petit de l'homme; une façon d'infantiliser les étrangers. Marcel Loquin a écrit un ouvrage sur le langage des hommes préhistoriques et la naissance des mots; le
parallèle avec le bébé actuel qui refait l'évolution du langage dans son apprentissage de la parole, super intéressant. C'est aussi ce à quoi me fait penser cet article très intéressant; et aussi à
une pierre gravée en Auvergne, avec une langue encore inconnue justement, qui serait peut-être une écriture gauloise. Il faut que je demande à ma copine auvergnate ! merci, bon dimanche


Présentation

  • : Le blog de LUTECE
  • Le blog de LUTECE
  • : Petits dossiers sur des thèmes historiques simples mais serieux
  • Contact

Facebook

Retrouvez et devenez amis du Blog de Lutèce sur facebook

Recherche

English & Deutch versions

1348995815 United-Kingdom-flag1348995857 Germany-Flag

Site sélectionné par :

elu-sdj

Livres à lire sur le blog

Vercingétorix - Camille Jullian

L'oeuvre intégrale cliquez ici

  Essai sur la condition des Barbares - Eugène Léotard

Pour lire cliquez ici

 

Articles à venir

_ La borne militaire de l'Empereur Victorin