Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 02:08

  C'est durant le IIème siècle que l'empire romain est à son apogée. C'est un siècle de paix et de prospérité pour cette partie du monde. Les villes sont les plaques tournantes de la civilisation romaine. Le latin est la langue la plus parlée de l'Empire.
                                                Extension maximale de l'empire romain d'occident

  Mais à partir du siècle suivant, l'Empire d'Occident va connaître un lent déclin économique, qui contribuera à sa chute finale.

  Alors que les peuples germaniques franchissent frèquemment les frontières de l'empire, Rome doit faire appel à des mercenaires barbares, car de plus en plus de cityoyens romains refusent d'effectuer le service militaire.
Le 24 août 410, les Wisigoths d'Alaric 1er mettent à sac la ville de Rome. C'est un grand choc pour les romains qui s'inquiètent de l'avenir.
  En 418, réalisant qu'il devient toujours plus difficile de repousser les assaillants Germains, l'empereur Honorius accorde aux Wisigoths, des terres dans une partie de l'Aquitaine. Toulouse deviendra leur capitale. 
  A la mort du faible Honorius, c'est Valentinien III qui devient le nouvel empereur d'occident. Avec l'aide du général Aetius, Valentinien lutte pour enrayer la progression des barbares. L'illustre général romain parvient à contenir successivement les assauts de chaque peuple. Il repousse les Wisigoths chez eux, refoule les Francs vers le nord et la rive droite du Rhin, puis écrase les Burgondes.
  Enfin, à la tête d'une armée très largement composée de guerriers barbares alliés, il chasse les Huns de Gaule.

  En 455, le roi Vandale Genséric pille Rome durant 15 jours. Les habitants fuient et toutes les richesses de la ville sont raflées : cet événement est vécu comme une véritable profanation par l’opinion qui craint la « fin du monde ».

  Majorien, empereur d'occident de 457 à 461, est à la fois bon stratège et un législateur lucide. Alors qu'il fait preuve de bon sens pour sauver l’Empire, les sénateurs le renversent, exaspérés par sa politique fiscale qui est pourtant le seul moyen pour maintenir une armée efficace.

  Il n'y a pas de loi de succession pour les empereurs et les assassinats se multiplient entre les différents candidats romains auxquels il faut ajouter des candidats barbares que la présence massive dans les armées romaines a rendu ambitieux.
  Le déclin s'accélère, la société romaine est sclérosée par l'oisiveté de ses membres. Les romains ne pensent plus qu'à leurs loisirs, les jeux en particulier pour lesquels ils dépensent beaucoup d'argent.
  Or, l'enrichissement de l'aristocratie romaine ne provient que du butin des invasions, et non d'un quelconque esprit d'entreprise : l'arrêt des conquêtes est un mauvais coup pour l'économie de l'empire, et les revenus du commerce ne suffisent pas à financer l'administration et les garnisons. La pression fiscale devient alors insupportable !
 Bien qu'indispensable à la survie de l'empire, les sénateurs romains bloquent systématiquement toute réforme qui pourrait nuire à leur confortable situation, compromettant ainsi toute possibilité de redressement.
  Pendant que des empereurs fantoches aux moeurs dépravées se succèdent, les chefs barbares, qui ont pris goût au pouvoir étendent leurs domaines.
  L'instabilité politique et la faiblesse du pouvoir ne permettent plus de protéger les larges surfaces cultivées. L'une des principale richesse de l'empire est ainsi abandonnée.
  Avec l'affaiblissement du pouvoir central, les empereurs perdent le contrôle des frontières et des provinces, ainsi que de la mer Méditerranée après que les Vandales se soient emparés de la province d'Afrique. 

  En octobre 475, Flavius Oreste qui dirigea les troupes barbares confédérées qui constituaient l’armée impériale d’Italie, installe son fils Flavius Romulus Augustus sur le trône impérial.
  Ce dernier est un tout jeune adolescent au moment de son élévation à l'Empire, et il n'est qu'un pantin aux mains de son père. Peu après cette prise de pouvoir, Oreste refuse de donner des terres pour l'installation des Hérules, des Skires et des Torcilingi, une décision qui engendre leur révolte sous le commandement du chef des Skires, Odoacre. Oreste est capturé à Pavie le 28 août 476 et promptement exécuté.
  Odoacre avance alors sur Ravenne, se rend maître de la cité et s'empare du jeune empereur. Romulus est forcé d'abdiquer le 4 septembre 476.
  Dépouillé de ses insignes impériaux, il est éxilé par Odoacre avec l'accord du Sénat romain.
Le chef des Skires envoie alors les insignes impériaux à l'empereur d'Orient, Zénon, lequel le gratifie en retour du titre de roi d'Italie.
  L'empire romain d'occident n'existe plus. Il n'y a dorénavant plus qu'un empereur, celui de Constantinople.

  En Gaule, malgré la déchéance du pouvoir impérial, les structures administratives et militaires sont restées en place. Les barbares qui s'installeront sur ce territoire adopteront sa langue, le latin, et embrasseront sa religion, le christianisme.

La chute de Rome

En cliquant sur la pub ci-dessous, vous me ferez gagner quelques centimes qui me permettront d'acheter des livres ou des magazines afin de me documenter en vue de nouveaux articles

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de LUTECE
  • Le blog de LUTECE
  • : Petits dossiers sur des thèmes historiques simples mais serieux
  • Contact

Facebook

Retrouvez et devenez amis du Blog de Lutèce sur facebook

Recherche

English & Deutch versions

1348995815 United-Kingdom-flag1348995857 Germany-Flag

Site sélectionné par :

elu-sdj

Livres à lire sur le blog

Vercingétorix - Camille Jullian

L'oeuvre intégrale cliquez ici

  Essai sur la condition des Barbares - Eugène Léotard

Pour lire cliquez ici

 

Articles à venir

_ La borne militaire de l'Empereur Victorin